Accueil Actualités un cabinet et la communauté en complicité pour voler la SMB.

un cabinet et la communauté en complicité pour voler la SMB.

128
0

Le consortium SMB-Winning a engagé le processus de compensation pour les collectivités et des communautés qui seront impactées par la réalisation de ce projet d’envergure d’une importance pour les deux régions (Boké et Kindia). Dans le but d’honorer ses promesses et de promouvoir la réalisation du projet de chemin de fer long de 135 kilomètres  allant de  Dapilon (dans la préfecture de Boké) et à Santou (dans la préfecture de Télémélé). Pour joindre l’utile à l’agréable, le Consortium a lancé l’invite a un cabinet pour l’aider a atteindre son objectif dans la réalisation de ce transguinéen de la partie nord-ouest de  la Guinée.

Pour la concrétisation de cette grandiose initiative, le cabinet qui a mérité la confiance du Consortium va entamer  la série d’information pour l’étude d’impact environnemental et sociale pour le respect des normales environnementales dudit projet. Au courant de cette étude, il s’est avéré que le Cabinet s’est permis de créer de nouveaux villages qui ne se trouvent sur aucune carte de la préfecture de Boké.

Pour preuve,  le cabinet a fait en  lieu et place de deux villages, trois autres villages non existants ont été ajoutés sur la liste des villages à compenser.

Aujourd’hui, le sujet est devenu un problème brûlant entre les communautés Peuls et Landouma dans Malapouya. Compte tenu  du côté gravissime  et de l’incompréhension entre les communautés, le problème a été transporté à la justice où un juge serait incriminé d’avoir reçu  la somme de 60 millions de francs, après une visite des autorités de la préfecture et les forces de défense et de sécurité. Les autorités préfectorales ayant constaté et pour la quiétude ont tenu une réunion d’urgence  ce vendredi 29 novembre 2019 à la préfecture pour situer les responsabilités dans cette affaire tirent vers un vol, un abus de confiance et d’escroquerie que serait victime la société Minière de Boké de la part de ce cabinet.
Il faut préciser que le montant avoisinerait autour de plus de 500 millions de francs guinéens
Affaire à suivre…

Basekou Dramé

Journaliste-Sociologue

Tel: 626586656

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici