Accueil Actualités Boké-Environnement: Le Consortium SMB-Winning s’engage à lutter contre les crimes sur la...

Boké-Environnement: Le Consortium SMB-Winning s’engage à lutter contre les crimes sur la Faune et Flore

4
0

La Direction générale du Consortium SMB-Winning, en collaboration avec l’ONG Wara/ Guinée application de la Loi faunique (GALF) , a lancé vendredi, 21 février 2020, dans le district de Kaboyé, sous-préfecture de Tanènè dans la préfecture de Bokéune session de formation axée sur le  thème central, «Les crimes sur la faune et la flore en Guinée.» Cette initiative vise à lutter  contre le trafic de faune (chimpanzés et autres espèces protégées) sur le site de la SMB. 

L’évènement enregistre aussi, la présence des responsables et agents des services de défense et de sécurité basés dans la Région de Boké.

Cette rencontre consiste à outiller les employés et sous-traitants du Consortium en vue de contribuer à la réduction des crimes sur la faune et flore dans la Région de Boké en particulier et de la Guinée en général.

Les participants à ce rendez-vous de donner et de recevoir se sont penchés sur d’autres réalités environnementales à savoir, la gestion des déchets plastiques, l’impact de la pollution de l’Environnement et des hydrocarbures sur les cours d’eau, la santé des êtres vivants (hommes, animaux, plantes) ceci, pour aider la Guinée déjà dans les programmes internationaux en matière de la protection de la faune et flore, à redorer le blason.

Dans son exposé, l’assistant du Coordinateur, Tamba Fatou Oularé, l’un des facilitateurs, a précisé que «Depuis 2007, 130 chimpanzés et 10 gorilles ont été exportés illégalement  la Guinée vers d’autres pays de la sous-région et du Monde.»

Plus loin, il a évoqué la lutte contre la fraude et  le commerce illégal des animaux sauvages protégés notamment, les éléphants, chimpanzés, les lions, perroquets, gorilles et autres.

Selon lui, «Plus de 150 trafiquants majeurs ont été arrêtés en Guinée grâce à la collaboration du Gouvernement qui par rapport à la gestion des cas fauniques, s’est doté d’un dispositif juridique.»

A la question de savoir pourquoi la loi y afférent n’est pas respectée, M. Oularé a répondu en ces termes : «C’est parce qu’il y a le manque de professionnalisme de certains agents de l’Etat, l’ignorance du Code de faune par certains magistrats, avocats, hommes de robe, la faiblesse des décisions rendues par des Tribunaux, le manque de collaboration inter-agence et le non suivi des cas du début à la fin.»

Pour le directeur Sécurité SMB-Winning, Hervé Moser, «Comme vous le savez, le secteur minier est souvent montré du doigt. C’est pourquoi, nous voulons diminuer ou contrecarrer les impacts. Parce que M. Sun, commandant général du Consortium a une vision écologique et communautaire notamment la protection de la faune et flore en ayant un contrat avec l’ONG WARA qui nous fournit des rapports positifs.

En plus, toucher un nombre important de nos employés pour que chacun d’eux soit porte-parole. Nous voulons être leaders dans tous les domaines en étant très attachés aux terres que nous donnons à nos enfants de Guinée…»

Abordant les menaces qui pèsent sur les Chimpanzés le long du site de la SMB, Mme Liliana Pacheco Ricote, primatologue, assistante Coordination WARA-GALF a présenté l’habitat, l’écologie et le comportement des chimpanzés avant de parler des mesures de protection de ces animaux de manière particulière dans la zone d’opération du Consortium.

Présents à la cérémonie Colonel Oumar Souaré Commissaire adjoint au Commissariat de Police de Boké et Colonel Abel Yombouno, Conseiller militaire du Consortium SMB-Winning ont tour à tour insisté sur l’aspect sûreté, la gestion des crimes, phénomènes sociaux, le long des sites miniers.

Des communications qui ont été appuyées par des agents du Département, Hygiène-Santé-Sécurité-Environnement (HSSE) du consortium.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici